La sécurité à Majorque

Majorque est-il un endroit sûr ?
Punta Balena la nuit - 2021

Lorsque l’on part en vacances, on a envie de lâcher prise sur tout. Pourtant, on peut légitimement se demander si son lieu de vacances est sûr. 

En une phrase : Majorque est un endroit très sûr pour les touristes. L’économie de l’île est constituée à 70% du tourisme, en particulier du tourisme de masse. De ce fait, tout est fait pour que les touristes aient envie de venir et de revenir. La sécurité à Majorque est un sujet pris très au sérieux. 

Bien entendu, des vols sur les plages sont possibles, tout comme des agressions. Le risque zéro n’existe pas. Néanmoins, la région peut se vanter d’avoir un taux de criminalité relativement faible. Vous pouvez mettre votre sac à main ou à dos sur une chaise à côté de vous, personne ne viendra le faucher en courant. 

Autre élément important : le harcèlement de rue y est inexistant. Même le secteur de Magaluf, haut lieu de fête, est un endroit sûr pour les femmes, y compris les femmes seules. Vous pouvez rentrer à votre hôtel seule le soir, sans avoir à craindre quoique ce soit. 

Élément assez surprenant pour les Français : la guardia civile est présente, mais presque invisible. Elle est sur le terrain, circule dans les villes, mais on ne les voit pas. Pourtant, lorsqu’un problème surgit, ils arrivent très rapidement. 

Si l’île est sûre, il est à noter qu’il n’y a pas de tolérance pour les touristes. À charge pour vous de respecter les règles locales, de ne pas saccager votre chambre d’hôtel, de jeter le mobilier de votre chambre par la fenêtre, etc. Sachez qu’en cas de mauvais comportement, la guardia civile vous accompagnera directement à l’aéroport et vous mettra dans le premier avion qui passe, direction votre domicile en France. 

Enfin, contrairement à beaucoup de villes françaises, la « taxe » dans la rue n’existe quasiment pas. Si vous allumez une cigarette, il est rare de voir surgir quelqu’un pour vous en demander une. La mendicité n’est pas non plus extrêmement présente dans les zones touristiques ou la capitale. 

En résumé, vous avez plus de risques de vous faire manger par un moustique affamé à Majorque que de vous faire voler votre sac ou subir du harcèlement de rue.