Visiter Majorque pendant 5 jours

La cathédrale de Palma de Majorque  de nuit
Visiter Majorque en 5 jours

Quelques jours de vacances devant vous et envie d’en profiter pour découvrir Majorque ? Voici quelques suggestions, qui vous donneront envie de revenir.

Si vous venez à Majorque pour un court séjour, nous vous recommandons de planifier soigneusement votre itinéraire et surtout, de louer une voiture. Il existe plusieurs lignes de bus qui vont de Palma de Majorque à différents points de l’île comme Andratx, Soller, Alcudia, Calvia, Roquetas de Mar et Deià. Les bus circulent tous les jours avec quelques exceptions les jours fériés. Néanmoins, les horaires ne sont pas semblables à ceux des grandes métropoles et il serait dommage de passer plus de temps à attendre le bus que de visiter effectivement l’île. 

Premier jour : visiter Palma de Majorque

Vous pouvez commencer votre journée par une exploration de la capitale de Majorque, Palma de Majorque. En partant de la cathédrale, vous aurez le loisir de vous perdre dans les rues et d’explorer Plaça d’Espanya à proximité. Vous pouvez également faire un détour par Plaça Mayor, visiter la cathédrale, le palais de l’hôtel de ville, passer devant le Parlement, le mont Puja, les jardins royaux, etc. 

Vous pouvez également faire du shopping au Corte Inglès de Palma, équivalent des Galeries Lafayette ou du Printemps Haussmann. 

Pour vous restaurer, vous trouverez de nombreuses petites échoppes proposant des tapas traditionnelles, notamment autour du Mercat de l’Olivar. 

Deuxième jour : visiter Valldemosa

Valldemossa signifie « la vallée des moulins » et se situe au nord-est de Majorque, au pied de la chaîne de Tramuntana, à environ 11 kilomètres de Palma.

La ville s’est développée au fil des décennies, avec de petites maisons traditionnelles en pierre, des églises et des boutiques à l’ancienne. Il est entouré des paysages naturels les plus époustouflants, parfaits pour les randonnées pédestres et les pistes cyclables.

Le monument le plus important de Valldemossa est le monastère fondé en 1150 par le roi Alphonse II, où il se retira après avoir renoncé à ses droits sur le trône d’Aragon. Le monastère a ensuite été agrandi en couvent sous les auspices de la reine Constanza I qui l’a soutenu en tant qu’école pour les filles des familles aristocratiques.

George Sand et Frédéric Chopin y ont passé leur lune de miel en 1838 et ont écrit sur leur séjour ensemble. La ville leur rend hommage avec le Festival de Valldemossa Chopin qui a lieu chaque année depuis 1992. 

Troisième jour : visiter Sóller

Sóller est célèbre pour sa cité médiévale et le magnifique paysage qui l’entoure. La ville a une population de 5 000 habitants et c’est l’une des destinations touristiques les plus populaires de Majorque, en grande partie grâce à son climat et ses paysages.

Le train Sóller relie Sóller à Palma de Majorque toutes les heures. Le trajet dure environ une heure pour cette route panoramique. 

Vous pourrez admirer l’église Sant Bartolomeu, vous promener dans les rues, visiter le musée d’art moderne Can Prunera ou tout simplement faire un tour sur le port. 

Quatrième jour : visiter le parc naturel de la Serra de Tramuntana 

La Sierra de Tramuntana est une chaîne de montagnes sur l’île de Majorque, en Espagne. C’est la partie la plus montagneuse de l’île avec de nombreuses villes, villages et hameaux situés sur ses pentes. C’est un endroit idéal pour la randonnée, l’équitation et le VTT.

Le parc a une superficie d’environ 3 168 hectares et s’étend de la côte nord-ouest à la côte sud-est de Majorque. Il peut être atteint de Palma en voiture ou en transports en commun ou en train d’Inca à Sóller, à pied depuis Sóller, ou à cheval depuis Alcúdia qui est également une belle option. Le point culminant du parc est la Torre d’en Galmés qui culmine à 1730 mètres d’altitude et est accessible par un sentier de randonnée balisé jusqu’à un ruisseau de montagne qui descend jusqu’à Alcúdia.

Le parc naturel de la Serra de Tramuntana est un site du patrimoine mondial de l’UNESCO, pour son importance culturelle et écologique, avec un accent particulier sur sa végétation de garrigue méditerranéenne à grande échelle. Il possède une biodiversité unique, abritant plus de 3 600 espèces de plantes, 180 espèces d’oiseaux et 72 espèces de mammifères.

Cinquième jour : visiter Porto Cristo

Porto Cristo est une petite ville sur la côte sud de Majorque, en Espagne. C’est la capitale de l’un des six ports naturels créés par le roi Jaime I en 1287 pour promouvoir le commerce maritime. Le centre historique, qui a un statut protégé, a été déclaré monument national en 1982.

L’endroit est également connu pour être une zone assez privilégiée, avec des villas et des maisons de luxe. 

L’autre point d’attraction de la commune sont les grottes de Drach, populaires auprès des visiteurs en raison de leurs belles formations de stalagmites et de stalactites.